Journée d’étude Aimé Césaire : 13 avril 2018

 

Matin – salle Dussane (9 h 30 – 12 h 30)

9 h 30 accueil

9 h 45 Alex Gil (Columbia) : « Et les chiens se taisaient, édition spéculative et essai génétique »

10 h 15 Anne-Sophie Bories (Université de Bâle) : « Les rythmes du Cahier au crible de l’analyse quantitative »

11 h 15 discussion – pause

11 h 30-12 h  Table ronde autour de la mise en œuvre de l’édition numérique — critique et génétique — de Cahier d’un retour au pays natal (ITEM – Humanités numériques) : Aurèle Crasson, Jean-Sébastien Macke, Jean-Louis Lebrave, Jeremy Pedrazzi, Kora Véron

12 h 45 déjeuner 

Après midi – salle Celan (14 h – 18 h)

14 h Dimitri Béchacq (CNRS) : « Interroger les usages de la « race » à partir des sources écrites. Sur les traces de Suzanne et d’Aimé Césaire à Port-au-Prince en 1944 »

14 h 30 Claire Shi (Paris-Sorbonne/Université de Nankin) : « Le héros césairien : entre la Grèce et les Antilles »

15 h Jack Frost (Cornell) : « La tragédie du possible : entretiens d’Aimé Césaire avec Casa de las Américas à La Havane, janvier 1968 »

15 h 30-16 h discussion – pause

16 h Kora Véron (ITEM) : « Apollinaire – Césaire – Celan : « N’ayez-point pitié de moi », signes de connivence »

16 h 30 Ernstpeter Ruhe (Université de Würzburg) : « Aimé Césaire, une œuvre mobile »

17 h 30 discussion – clôture de la journée d’étude

Responsable koraveron@orange.fr

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.